La construction en paille

La construction en végétaux existe depuis des millénaires, sur tous les continents. On cite souvent les singes qui se couvrent de branchages pour dormir. Les constructions étaient très diverses, mais aujourd’hui, les méthodes se sont modernisées. Ainsi, avec un minimum de connaissance et un budget très limité, construire en empilant des ballots de paille est vraiment accessible aux 6 milliards d’humains, dans une démarche parfaitement écologique et économique.

L’architecture de nombreux peuples était (ou est encore) basée sur l’utilisation de végétaux, notamment la paille, sous-produit de culture produit en grande quantité, facile et rapide à mettre en œuvre, et très isolante. Mais évidemment, il ne s’agit plus de construire des huttes depuis un certain moment.

Dès la fin du XIXe siècle, des agriculteurs du Nebraska possédaient les premières balloteuses mécaniques : la paille n’est plus en vrac, elle est rangée en blocs droits et légers. Du coup, ces paysans ont logiquement construit leurs villages avec ce matériau. En effet, le Nebraska manque d’arbres, le sol est souvent très sableux. Le faible poids des ballots évite alors les mouvements des fondations. Ce type de construction fait petit à petit son chemin en Amérique du Nord, jusqu’à s’effacer face au "progrès" du béton et de l’acier, symbole de richesse.

Mais la maison en paille ne s’arrête pas là, au cours du XXe siècle, l’idée fait son chemin : en 1921, M. Feuillette construit sa maison à Montargis, en France, et propose cette solution pour reconstruire le pays après la guerre. Il n’est évidemment pas écouté, la mode est au progrès industriel…

Depuis une quinzaine d’années, c’est le renouveau de la paille, des références comme The Strawbale House sont publiées, font parfois sourire, mais en attirent d’autres. Par exemple, des jeunes y trouvent une solution très intéressante pour construire sans s’endetter toute leur vie ; une association étatsunienne s’en sert pour construire des logements aux Indiens qui sombrent dans l’alcoolisme et le manque de repère ; des Européens ont construit avec les matériaux du bord une maison en paille en Inde.

Mais la paille peut servir aux grandes constructions : une salle de musique a été construite quelque part en France (bonnes propriétés acoustiques), une salle de conférence de la banque "Rabobank" aux Pays-Bas, des caves à vins de 2500 m² aux É.-U. et en Australie, etc.

(source : Ekopédia)